01/12/2004

Terres d'Irlande



Les herbes folles à perte de vue
De nos longues ballades hivernales
Comme deux amoureux perdus
Emerveillés par ces terres ancestrales.

 
Le souffle du vent nous fouettait
Et nous portait à son gré
La terre humide sous nos pas
Laissait entrevoir quelques boutons de fleurs cachées.

 
Nos rires clair enchantaient
Cette paisible vallée
Lorsque le vent frais en moi s'engouffrait
Tu savais toujours m'échauffer de tes ardents baisers.

 
Les notes celtiques
Fugueuses s'évadaient du violon qui les faisait chanter.
Nous aimions la fine corde dorée
Là où même la pierre laisse une larme couler.

 
C'est sur les terres d'Irlande, que je suis devenue tienne.



21:00 Écrit par Hendiadiyn | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

C'est une pure merveille que de plonger dans ton océan de mots...
Douce nuit , je t'embrasse très fort.

Écrit par : Elfarranne | 01/12/2004

Les danses irlandaises sont merveilleuses... magiques, je les adore!
Bisous

Écrit par : Elfarranne | 02/12/2004

trippant... Il est trippant ton bolg !!! Excellentes photos... Et pi, l'Irlande, crois moi, c'est magnifique... J'ai trop envie d'y retourner...

Écrit par : flöw | 02/12/2004

... Si souvent ai-je rêvé, souhaité, imaginé les terres d'Irlande, grandes, froides parfois mais porteurs pour moi de tellement de secrets...

Écrit par : teen_spirit | 02/12/2004

. Petit coucou, en passant, tes textes ont une telle fluidité... C'est du joli tout sa...
J'adore ta nouvelle musique "d'ambiance" ;-)
Bon week end
Gros Bisous

Écrit par : Jubei | 03/12/2004

Les commentaires sont fermés.