06/11/2004

La Sirène



Fraîche demoiselle
Au doux teint de porcelaine
Ses longs cheuveux dorés,
Aux reflet d'une immensité bleutée.

 
Patiemment, elle attend
Les navires bercés par son océan
De sa voix cristalline
Au loin les appelle.

 
Elle aime tromper ces êtres au sang chaud
Que la beauté du corps attire aveuglément.
De son étreinte elle les enchantera
Vengeant ainsi tous ces poissons
Que les mailles de l'humanité lui ont volé.

 
Lui, plonge la rejoindre,guilleret
De pouvoir enfin la caresser.
Ennivré par son chant divin
Il ne répond plus de rien.

 
Se perdant dans le regard parfait
De cette nymphe empoisonnée.
Elle lui dévoilera son univers,
Mais lui ne rejoindra jamais sa terre.




22:23 Écrit par Hendiadiyn | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

. Trés joli texte...
Bon fin de week end
Bisous

Écrit par : Jubei | 07/11/2004

... je le trouve très beau ce texte ...

Écrit par : sass | 07/11/2004

slt super beau ce texte ! ils raconte bien la vie des sirènes et tt , c bien

Écrit par : astaroth-madainus | 07/11/2004

Les commentaires sont fermés.