26/10/2004

Enfant Du Néant


 
Battu d'avoir trop souffert
Il quitte aujourd'hui cette Terre
Son corps est parmi nous
Décidé à y rester
A se battre contre cette humanité
Défendre le peu qu'il peut encore aimer
 
Son âme, elle, s'en est allé
Loin de tout, loin de nous
Les sentiments l'ont quitté
Amour, pitié lui ont été enlevé
Il ne lui reste que ce soupcon de haine
Désir de vengeance face à ses peines.
 
Elle a rejoint le néant
Ce monde à nos yeux inconnu
Puit de souffrance et de peine
Là où la fleur perd son odeur
Le soleil, sa couleur
La où plus rien n'a de sens
L'égoisme fut sa seule délivrance
 
 


19:48 Écrit par Hendiadiyn | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

...*... Totaly fannnnnnn ! bizou jtadorrrrr

Écrit par : ...+ Stef +... | 26/10/2004

. Joli texte, comme toujours...
Passe une bonne soirée
Bisous ;-)

Écrit par : Jubei | 26/10/2004

.... mon dieu , plus je lis tes poemes , plus je suis ébahi par tant de talents...

Écrit par : astaroth-madainus | 30/10/2004

Les commentaires sont fermés.